Cycle de conférences scientifiques

JPEG

L’Ambassade de France au Maroc et l’Institut français du Maroc organisent chaque année avec l’Académie Hassan II des Sciences et Techniques, un cycle de conférences scientifiques à Rabat. Cette année, le cycle de conférence comptera sur la présence de 4 éminents chercheurs.

Programme 2018 :

Lundi 05 février 2018, Antoine Letessier-Selvon, Membre fondateur de l’observatoire Pierre Auger, nous parlera des « Rayons Cosmiques d’Ultra Haute Energie »

Lundi 26 mars 2018, Jean-Gabriel GANASCIA, Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie et président du comité d’éthique du CNRS, abordera le thème de l’Intelligence Artificielle au cours de sa conférence « Reconnaissance et promesses actuelles de l’intelligence artificielle ».

Lundi 09 avril 2018, Sylviane MULLER, Directrice du laboratoire d’immunologie et de chimie thérapeutique du CNRS à Strasbourg et finaliste du Prix de l’inventeur européen, nous parlera de « Traiter le Lupus sans effet secondaire : de l’innovation fondamentale au médicament ».

Lundi 14 mai 2018, Georges WAYSAND, Physicien, Directeur de recherche au CNRS et fondateur du Laboratoire Souterrain Bas Bruit, abordera les « Sciences souterraines : les signaux du silence »

**************

Première conférence : « Rayons Cosmiques d’Ultra Haute Energie »

Lundi 05 février à 17h, à Académie Hassan II des Sciences et Techniques - Rabat - Entrée libre et gratuite

Intervenant : Antoine Letessier-Selvon, Membre fondateur de l’observatoire Pierre Auger.

Résumé de la conférence :
Rayons Cosmiques, 100 ans d’une réalité insoupçonnée
Au tout début du XXe siècle un phénomène anodin allait conduire les physiciens à la découverte des rayons cosmiques, ces particules extra-terrestres qui bombardent la Terre. Leur étude va les accompagner pendant près d’un siècle et les aider à formuler, à comprendre et à mettre en lumière de nouvelles théories. Pas à pas, l’observation attentive de ces rayons et de leurs propriétés nous guide vers d’étonnantes découvertes comme celle de l’antimatière. Peu à peu, le monde de la physique quantique s’ouvre à nous, servant de base arrière à la physique fondamentale moderne, et repoussant sans cesse les limites de nos connaissances. Retraçant dans un premier temps cette histoire, cette conférence présente ensuite les grands observatoires de rayons cosmiques de la deuxième moitié du XXème siècle et conclue avec les résultats les plus récents du plus grand d’entre eux : l’Observatoire Pierre Auger en Argentine.

Dernière modification : 17/01/2018

Haut de page