Escale de la FLF Surcouf au Maroc

La frégate légère furtive (FLF) Surcouf de classe Lafayette a fait escale à Casablanca du 14 au 17 octobre 2018.

PNG

Les FLF figurent parmi les bâtiments les plus importants de la Marine nationale : ces navires furtifs d’avant-garde peuvent assurer le soutien d’une force d’intervention, la protection du trafic commercial, des opérations spéciales ou des missions humanitaires. En fonction des circonstances, elles participent à la défense maritime du territoire. La Marine nationale dispose de cinq unités, actives depuis 1992 pour la plus ancienne et 1998 pour la plus récente.

L’escale du Surcouf clôt la 24ème édition de l’exercice annuel franco-marocain Chebec pendant lequel les équipages du Surcouf et de la frégate marocaine de type SIGMA Tarik Ben Ziad ainsi que des unités aéronavales et des appareils des forces royales air ont mené des exercices conjoints de haut niveau à quai puis en mer. Un état-major franco-marocain a été déployé à Casablanca afin d’animer l’exercice.

PNG

L’exercice Chebec a pour objectif de consolider l’interopérabilité des forces navales française et marocaine et favorise le partage d’expérience et de connaissances afin développer une capacité de réponse opérationnelle commune.

Après le debriefing de l’exercice en présence des unités participantes et des autorités militaires marocaines, le commandant du Surcouf a reçu à bord les dignitaires marocains et des représentants de la diplomatie française autour d’un coquetel dinatoire.

Lundi et mardi, des enseignants du lycée Lyautey et des élèves du lycée français Léon l’Africain de Casablanca ont aussi pu visiter le bâtiment.

Ces échanges et événements témoignent de la confiance et de l’amitié entre la France et le Maroc.

Dernière modification : 19/10/2018

Haut de page