Journée de l’éducation : des projets soutenus par l’ambassade de France au Maroc

* Journée De l’éducation

Au Maroc, l’Ambassade de France offre en plus du soutien financier, un réel accompagnement à deux nombreuses associations ouvrant dans le domaine de l’éducation.

Parmi les projets que l’ambassade soutient :

1. Association Initiatives : Citoyenneté, Education, Environnement et Développement - AICEED

Projet : Ecole de la Deuxième Chance – Nouvelle Génération (E2c-NG)

Ce projet a pour objectif l’intégration socio-professionnelle des jeunes en situation d’abandon scolaire par la mise en œuvre d’un modèle alliant remise à niveau scolaire, initiative professionnelle en partenariat avec le Centre de qualification des arts traditionnels de Tanger, et l’organisation d’ activités parascolaires

2. Association : Afoulki (Essaouira)

Projet : Fonds Afoulki Education

Aide à la scolarisation au-delà du primaire de jeunes filles rurales motivées et issues de milieux très modestes, afin qu’elle puisse aller au collège, au lycée puis à l’université jusqu’à obtention d’un diplôme ou d’une qualification professionnelle. Le projet consiste à distribuer des bourses à ces jeunes bénéficiaires, en assurant un suivi de leur scolarité et un accompagnement dans leur orientation. L’objectif est de permettre à un maximum de jeunes filles d’être autonomes et de devenir actrices de leur société.

3. Association : INSAF (Chichaoua et El Haouz)

Projet : soutien et formation professionnelle de jeunes filles mineures à risque de travail domestique

Assurer à 25 jeunes filles mineures en situation de travail domestique ou en risque de le devenir, et qui ne peuvent accéder à l’école par manque d’infrastructures, une formation professionnelle dans les domaines de l’apiculture, de l’élevage et de l’agriculture.

4. Association : Ighil pour le développement de la population montagnarde (Tinghir)

Projet : « Deuxième chance » pour la réinsertion des jeunes descolarisés dans les zones montagnardes

Plan local de réinsertion des jeunes de la région ayant abandonné l’école, en partenariat avec une grande diversité d’acteurs (direction de l’éducation nationale de Tinghir, centre d’insertion professionnelle agricole, OFPPT, ANAPEC, collectivités territoriales, GIZ) pour élaborer un programme « d’école de la deuxième chance », appuyer l’insertion professionnelle de ces jeunes par la formation dans le domaine agricole, et les sensibiliser à l’auto-emploi.

Pour plus d’informations sur les associations soutenues par l’Ambassade : http://asso.lafranceaumaroc.org
Sur Facebook : Associations - La France au Maroc

JPEG JPEG JPEG

Dernière modification : 28/01/2020

Haut de page