Laurent Pétrynka réélu président de la Fédération internationale du sport scolaire (ISF) [ar]

JPEG

C’est lors de l’Assemblée Générale de l’International School Sport Federation (ISF) le 20 mai 2018 à Rio de Janeiro, que Laurent Petrynka, directeur de l’Union nationale du sport scolaire (UNSS), a été réélu président de l’ISF pour 2018-2022.

Avec plus de 60 % des voix de l’Assemblée, cette réélection vient consolider un premier mandat synonyme de croissance et d’efficience de l’ISF menépar Laurent Petrynka. Héritage, éducation, jeunesse :un français à la tête d’une organisation internationale, c’est la voix de la France et le modèle du sport scolaire français, grâce au travail réalisé depuis des années par ses acteurs tant au niveau national qu’international, qui est plébiscité.

2018-2022 : POURSUIVRE LA DYNAMIQUE POUR RENFORCER ET
CONSOLIDER L’ISF

A travers cette réélection, c’est toute la construction et la confirmation d’un programme centré sur l’authenticité, la continuité et l’ouverture de l’ISF qui est illustré. Lors de l‘Assemblée Générale, la fédération Internationale du sport scolaire s’est agrandit avec 20 nouveaux membres dont plus de 50 % de représentants de pays africains. Résultat d’un travail commencé il y a près de deux ans avec le Maroc en chef de file mais aussi sous l’impulsion de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, l’Algérie ou encore le Cameroun, Laurent Petrynka et ses équipes poursuivent cet objectif important à 2030 : faire de l’ISF un acteur incontournable du sport dans le monde et dans chacun des pays souhaitant une meilleure éducation pour sa jeunesse.

Laurent Petrynka « Si les quatre années précédentes ont nécessité rythme et vélocité pour structurer l’ISF et en faire une fédération internationale du XXIème siècle, il faut consolider les acquis et permettre à chacun de trouver la place qui lui convient dans le sport scolaire mondial. L’implication accrue des pays dans la gouvernance de l’ISF et la conciliation de tous les pays membres feront de nous la fédération internationale du sport scolaire reconnue de tous. »

La réélection de Laurent Petrynka, c’est l’arrivée d’un nouveau bureau comité exécutif très représentatif et diversifié avec des prises de fonction de la Chine, du Brésil, de la Croatie, de la Russie, de la Côte d’Ivoire, du Maroc, de l’Ukraine ou encore du Qatar.

HERITAGE, EDUCATION, JEUNESSE : LE MODELE FRANÇAIS D’UN
PROGRAMME A VISION 2030

Un français à la tête d’une organisation internationale c’est non seulement la voix de la France qui s’exporte et se fait entendre dans le monde, mais aussi le rayonnement et l’expression de la diplomatie du sport français.

Laurent Petrynka, directeur national de l’UNSS et président de l’ISF s’engage à poursuivre son programme vision 2030 dans lequel se retrouve une construction du modèle Paris 2024 autour de l’héritage, l’éducation et la jeunesse.

Pour ces quatre prochaines années, l’objectif sera de renforcer les piliers du programme « VISION 2030 » de l’ISF dont notamment :
• Rendre les évènements encore plus inclusifs afin de continuer l’ouverture de l’ISF sur le monde
• Organiser des compétitions dans tous les continents, notamment en développant fortement l’organisation d’événements continentaux Intégrer plus fortement les structures Scolaires Sportives Nationales et créer des bureaux et des plateformes continentaux
• Poursuivre le développement des commissions pour une meilleure gouvernance et coordination (chair of the School Summer Games, chair of the School Winter Games,
scientific commission, chair of the wise council, chair of disable and education programs).

Dernière modification : 23/05/2018

Haut de page