Le pôle gouvernance

Le dialogue bilatéral entre la France et le Maroc en la matière est structuré autour de grands axes d’échanges d’expertise et de coopération entre les deux pays, qui sont l’appui à la société civile, le développement de la coopération institutionnelle et le soutien à la gouvernance territoriale.

Le pôle gouvernance du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France au Maroc s’inscrit dans la poursuite des ODD (https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable) et intervient par conséquent dans une pluralité de secteurs de coopération tels que la jeunesse, l’égalité entre les sexes, l’efficacité des institutions, la réduction des inégalités, le climat et la santé.

Les actions du pôle gouvernance :

• Appui à la société civile

Le pôle gouvernance accompagne le développement de nombreuses associations marocaines et de leurs projets grâce à un soutien technique et financier. Ce soutien se fait au travers de plusieurs appels à projets thématiques, à l’instar de « soutien à la jeunesse en situation précaire » (année 2019), « la lutte contre les stéréotypes liés au genre » (année 2018), ou les programmes dédiés aux thématiques genre/jeunesse/climat dits Projets Innovants des Sociétés Civiles et Coalition d’Acteurs – PISCCA ( années 2017 et 2018). Ces programmes de financements permettent d’appuyer les petites et moyennes structures associatives à l’origine d’actions innovantes, et de les accompagner dans leur renforcement de capacités. Dans ce cadre, le pôle gouvernance finance et accompagne plus d’une cinquantaine d’associations sur l’ensemble du territoire marocain.

La coordination avec les partenaires français, internationaux et autres bailleurs de fonds permet par exemple, de financer des cours de l’Institut Français pour les populations identifiées comme « fragiles » par le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR).

• Favoriser la jeunesse et le débat d’idées

Le pôle gouvernance organise et soutient de nombreux événements destinés à promouvoir le débat d’idées au sein de la société civile marocaine. Ces débats visent à interroger sur les grands enjeux d’actualité au détour d’échanges entre la jeunesse marocaine et des personnalités invitées. L’illustration la plus éloquente de ces échanges en est l’événement phare du pôle : le Forum Euro-méditerranéen des Jeunes Leaders qui réunit depuis 2015 à Essaouira, des centaines de jeunes du Maroc et du pourtour méditerranéen pour trois jours de conférences, d’ateliers et autres activités thématiques. Durant ces quelques jours, les jeunes participants ont l’occasion de débattre, d’échanger et de présenter leur projet devant un jury de spécialiste dans le cadre du Prix du Forum Euro-méditerranéen des Jeunes Leaders.

Le pôle gouvernance favorise le débat d’idées aussi à travers l’accompagnement du secteur des médias, et le soutien à des formations de journalistes et l’octroi de bourses de stages dans des médias français.

• Accompagnement des réformes et Renforcement des capacités des cadres de l’administration

Le pôle gouvernance participe activement à l’accompagnement des réformes de l’administration à travers des échanges d’expertise entre pairs, et des formations à destination des fonctionnaires.
Ainsi, à travers l’octroi de bourses du gouvernement français, ce sont près de 200 stages ou formations en France, destinés à des cadres de l’administration, des ministères et agences publiques, ainsi qu’à des magistrats et des forces de l’ordre. Ces séminaires et missions d’études impliquent de nombreux acteurs français tels que l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), le Centre National de la Fonction Publique Territoriale (CNFPT) ou encore l’Ecole Nationale de la Magistrature
(ENM).

Par ailleurs, il soutient financièrement les actions de coopération accompagnant les grandes réformes du Royaume, telles que la réforme de la fonction publique, la déconcentration, la régionalisation avancée, la mise en place d’une stratégie jeunesse, le soutien aux droits de l’homme à travers une coopération accrue avec le CNDH, ou encore la lutte contre la corruption.

• Soutien à la gouvernance territoriale

Le pôle gouvernance accompagne la régionalisation avancée et soutient la coopération entre les collectivités marocaines et françaises et la formation des cadres et des élus territoriaux. L’action extérieure des collectivités françaises vers le Maroc est l’une des coopérations décentralisées les plus dense en France., forte de plus de 80 partenariats entre collectivités actifs. Plusieurs outils, tels que le fonds conjoint de coopération décentralisée franco-marocain et la bourse-partenariat, sont à disposition, abondés par la Direction Générale des Collectivités Locales du Royaume et la Direction à l’Action extérieure des Collectivités Territoriales de la France.

• Suivi des fonds multilatéraux

Le pôle gouvernance participe à la coordination de l’aide publique au développement au sein du Groupe des principaux partenaires et au sein de la Délégation de l’Union européenne. Il promeut au Maroc l’expertise française et européenne sur les fonds multilatéraux, effectue une veille sur les appels d’offres et entretien le réseau des experts français travaillant sur les projets multilatéraux.

Dernière modification : 03/12/2019

Haut de page