Les cycles internationaux courts (CISAP) de l’ENA évoluent en 2019

Les cycles internationaux courts (CISAP) de l’ENA évoluent en 2019

JPEG

Cette année, l’ENA propose une offre entièrement renouvelée, composée de quatorze programmes ouverts aux fonctionnaires internationaux.

Ces programmes, dont neuf sont regroupés en trois « universités » thématiques, visent à renforcer les compétences des fonctionnaires français et étrangers, ou cadres d’entreprise publiques, encourageant le partage d’expériences nationales. Ils sont cette année enrichis par des partenariats forts avec l’Agence Française de Développement, l’Institut Français, l’Assemblée Nationale, le Sénat ou l’Ecole Nationale Supérieure de Création Industrielle. D’une durée de 1 à 4 semaines, ils conjuguent pour certains et pour la première fois un enseignement en ligne et une formation en présentiel à Paris.

Les programmes  :
Neuf de ces programmes sont regroupés en trois universités thématiques.
-  L’université de printemps (25 mars - 5 avril 2019) « Penser, construire et gouverner un monde en commun » regroupe les programmes « gérer un projet », « penser et mettre en place les politiques de développement », et « lutter contre la corruption » ;
-  L’université d’été (2-13 septembre 2019) « Transformer l’action publique par l’innovation » regroupe les programmes « conduire le changement dans l’administration », « innover et transformer avec le numérique le secteur public », et « fabriquer les politiques publiques : de la conception à l’évaluation » ;
-  La Winter School (9-20 décembre 2019) « Implementation of public policies : prospective, strategies and new tools » regroupe trois programmes en anglais : « Innovation and digital transformation of the public sector », « Local governance, smart cities and open government » et « Fighting corruption in 2019 ».
En plus de ces trois universités, des programmes plus spécifiques sont disponibles sur l’organisation du travail parlementaire, le management de crise et la gestion post-conflit, la négociation au sein et avec l’Union européenne, la trajectoire d’une norme européenne de sa genèse au contentieux, ainsi que la gouvernance et la protection des droits de l’homme.
Le catalogue de ces programmes et leur calendrier sont disponibles sur le site de l’ENA.

Qui peut participer à ces programmes ?
Pour pouvoir se porter candidat à ces formations, il faut remplir les critères suivants :
• Être fonctionnaire, cadre d’entreprise publique ou assimilé avec au moins 3 ans d’expérience professionnelle
• Être titulaire d’un Master ou d’un diplôme équivalent attestant au moins quatre années d’enseignement supérieur ou, dans certains cas, exercer des responsabilités démontrant une capacité équivalente
• Être expressément présenté par son gouvernement ou son employeur (ordre de mission obligatoire)
• Justifier d’une bonne maîtrise de la langue française
Comment postuler ?
1. Compléter un dossier sur le site de l’ENA : https://candidature-formation.ena.fr/registration/
2. Faire compléter l’attestation de présentation par sa hiérarchie (fournie dans le dossier)
3. Adresser le dossier complet au pôle Gouvernance du Service de Coopération et d’Action Culturelle de l’Ambassade de France et à la Direction des Etudes, de la Communication et de la Coopération du Ministère de la Réforme de l’Administration et de la Fonction publique.

Les dossiers devront être envoyés au moins 7 semaines avant le début de la formation souhaitée.
Tout dossier partiellement complété ou envoyé à une seule des parties sera de facto exclu du processus de sélection.
Pour plus d’informations, vous pouvez contacter gouvernance@institutfrancais-maroc.com.

Dernière modification : 10/01/2019

Haut de page