Présentation

La France entretient avec le Maroc une coopération d’exception fondée sur le développement de partenariats entre les établissements d’enseignement supérieur et les organismes de recherche, et sur l’accompagnement de la mobilité étudiante. Ces thématiques s’inscrivent régulièrement dans le cadre des priorités définies lors des Rencontres de haut niveau (RHN) entre les gouvernements français et marocains. La France a toujours joué un rôle prépondérant pour le système d’enseignement supérieur public marocain, en accompagnant toutes les grandes réformes engagées par les autorités marocaines, en particulier le passage au LMD, le développement de l’autonomie des universités, l’essor des formations professionnelles, la création de classes préparatoires et des concours de l’agrégation. La formation de la jeunesse est l’une des grandes priorités du Royaume du Maroc qui lui consacre un tiers de son budget. En moins de dix ans le nombre d’étudiants a été multiplié par 3 passant de 300 000 en 2010 à près de 950 000 en 2017. Le défi des autorités marocaines consiste à faire face à l’afflux de ces nouveaux étudiants et à favoriser leur accès au marché de l’emploi.

En parallèle, le Maroc souhaite favoriser à la fois la place du numérique dans ses universités, notamment par la création de cours en ligne et l’implantation d’établissements étrangers d’excellence, ces derniers lui permettant de se positionner comme un « Hub de l’enseignement supérieur pour l’Afrique ».

Pour répondre aux enjeux prioritaires identifiés conjointement par la France et le Maroc, l’Ambassade de France développe cinq axes de coopération : le soutien à la mobilité étudiante, l’accompagnement à la formation des doctorants, le développement des pratiques pédagogiques, l’accompagnement à l’implantation des établissements français au Maroc et le soutien à la recherche.

Dernière modification : 03/12/2019

Haut de page