Signature d’une convention entre l’Institut national de recherches archéologiques préventives et l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine [ar]

M. Dominique Garcia, président de l’Institut national de recherches archéologiques préventives (INRAP) et M. Abdelouhaed Ben-Ncer, directeur de l’Institut national des sciences de l’archéologie et du patrimoine (INSAP) ont signé une convention-cadre de collaboration en présence de SEM l’Ambassadeur de France au Maroc, M. Jean-François Girault, et de M. Mohamed EL AARAJ, ministre de la Culture et de la Communication, le mardi 11 décembre 2018, au ministère de la Communication, à Rabat.

JPEG

Cette convention réaffirme la volonté des deux instituts de collaborer durablement sur des missions de recherche, de formation, de diffusion de l’archéologie, et notamment de l’archéologie préventive. Elle permet d’entériner une coopération florissante entre la France et le Maroc en matière d’archéologie, en particulier dans le domaine de la recherche. Cette coopération de longue date, portée notamment par quatre chantiers de fouilles en codirection financés par la commission des fouilles du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (à Sijilmâsa, Littoral, Igîlîz et Rirha), s’est récemment concrétisée par des découvertes majeures comme celle de A. Ben-Ncer et Jean-Jacques Hublin à Jebel Irhoud.

JPEG
JPEG

Cette convention permet également de lancer les bases d’une coopération en matière de formation aux métiers de l’archéologie et de la conservation patrimoniale dans l’enseignement supérieur. Le premier résultat escompté de cette convention est la création de deux filières License et Master à l’INSAP.

JPEG
JPEG

Dernière modification : 14/12/2018

Haut de page